Résurgence et résurrection de la Commune libre

Dans ces années du début de ce siècle qui me verra naître, un personnage apprécie de plus en plus nos régions et le Léman : c’est le Baron Pierre de Coubertin. Grand inspirateur de la rénovation des Jeux Olympiques, pétri de projets pédagogiques, certain de l’avenir-lui le noble-des universités populaires, il va fortement marquer l’homme sans lequel je n’existerais plus : le Dr. Messerli. Dès 1934, ce dernier n’aura de cesse de faire revivre la Commune libre et indépendante ; et les syndics, maires de commune libre, se suivront, apportant chacun leur pierre à l’édifice : qu’il continue à s’ériger lentement, sûrement …..

 

retour